Routes de la Soie enseignant

Le palais de la paix et de la réconciliation

Conçu par le célèbre architecte Lord Norman Foster, cet édifice, vitré à son sommet, possède une pointe aux couleurs de leurs drapeaux sur laquelle se trouvent 130 colombes symbolisant les nationalités présentes au Kazakhstan. Mais, c’est aussi l’emblème international de la paix.

Au sous-sol, se trouve une salle d’opéra surplombée d’un énorme soleil qui laisse entrer la lumière car tout le centre du bâtiment est vide. 

Aux étages supérieurs se trouvent diverses salles de congrès, un centre de recherche sur les religions, une bibliothèque, un musée sur les groupes ethniques kazakhs, une galerie d’art et des bureaux. Toutes les salles de conférence sont aménagées avec des tables rondes pour qu’il n’y ait pas de problème de hiérarchie. En 2006, la pyramide a été construite dans le but d’accueillir les congrès des dirigeants du monde, ainsi que ceux des différentes religions. Pour rejoindre les différents étages, un escalier suit les parois et monte de façon circulaire le long des murs végétaux. Afin de ne pas encombrer le centre, un ascenseur diagonal a également été installé. 1 2

 

 

 

 

 

 

1 « Quelques symboles du Kazakhstan », routes de la soie, [En ligne]
   http://www.routesdelasoie.org/cours/Symboles_web/co/Symbole_Kazakhstan.html

2 « Kazakhstan's "Palace of Peace and Reconciliation" Pyramid in Astana, Eurasia's Illuminati », Red Ice Creations, 25 octobre 2009, [En ligne]

   http://www.redicecreations.com/article.php?id=8471

 

 

Daniel Allgower

Top Desktop version