Tachkent, le premier août

Posted by admin on Aug 6, 2010 in Asie centrale, Enseignement, Tachkent |

Warning: Missing argument 2 for wpdb::prepare(), called in /home/dallgoew/routesdelasoie.org/wp/wp-content/plugins/nextgen-gallery/lib/tags.php on line 318 and defined in /home/dallgoew/routesdelasoie.org/wp/wp-includes/wp-db.php on line 1229

A Tachkent, le premier août est une date un peu spéciale chaque année. Bien sûr ils ne fêtent pas la  fête nationale suisse, mais c’est le jour des examens d’entrée à l’université. Autour de la porte d’entrée de ces instituts, les parents, amis attendent avec impatience la sortie de leur fils ou fille, ou amis. Mais les résultats ne seront pas connus avant une dizaine de jours, de plus, d’autres critères nettement plus matériels ont une importance beaucoup plus grande que les réponses aux questions que les étudiants ont faites. En effet, la corruption est aussi très présente dans l’enseignement car les enseignants et professeurs sont extrêmement mal payés. Cela a commencé avec l’indépendance et  on arrive donc à une génération d’étudiants qui a toujours “réussi” ses examens en payant. Il y a des exceptions bien sûr. D’ailleurs l’enjeu de ces examens est élevé, car entre 30 et 50 % des meilleurs étudiants vont pouvoir suivre gratuitement leur formation universitaire (sur le budget de l’état) dans chaque faculté, et ceux qui viennent ensuite, devront s’il sont acceptés, payer leur formation, ce qui n’est pas dans le domaine de la corruption. Des réformes sont en cours, car actuellement, un étudiant ne peut se présenter que dans une faculté et doit attendre une année pour se présenter ailleurs. Les examens sont des QCM, dans différentes branches, qui sont corrigés électroniquement. Certaines facultés, comme la diplomatie est extrêmement difficile d’accès et le nombre de points à obtenir pour y être admis est plus élevé que pour les autres facultés. De plus cette faculté est très prisée par les oligarques ouzbeks qui essaient de placer dans cette filière leurs rejetons.

Mais il semble que les aides illicites durant les examens sont souvent possibles en contrepartie de financement individuel ou collectif du surveillant, voir des enseignants. Certaines mesures sont prises officiellement par le gouvernement pour lutter contre la tricherie, comme l’annonce du blocage, pendant les heures des examens des connections SMS ou internet des différentes compagnies de téléphonie mobile. Mais certains pensent que c’est un leurre et que les connections fonctionnent quand même.

Le dimanche, c’est aussi un jour de bazar.  Je suis allé au bazar du dimanche qui se trouve au sud de la ville et on y trouve de tout, de la baignoire, au treuil mécanique, des théières aux casseroles…et bien sûr beaucoup de monde…Il y a même quelques bouquinistes, car cela est un autre problème ici, il n’y a qu’une librairie ici à Tachkent, pour une ville de 2,5 mio. d’habitants et quelques bouquinistes. est-ce la réforme de l’alphabet (passage de l’alphabet cyrillique vers l’alphabet latin) qui a engendré cette situation ? Les nouveaux livres ne sont pas encore complètement imprimés et les personnes âgées ne veulent pas apprendre le nouvel alphabet. Les jeunes sont ainsi obligés de connaître les 2 alphabets afin de pouvoir également accéder aux anciens livres. Une situation qui engendrera un augmentation de l’analphabétisme …

dsc_0010 dsc_0002

Comments are closed.

Copyright © 2017 Asie centrale All rights reserved. Theme by Laptop Geek.